A propos
. .
.



Copyrights : Conseil international de contrôle du fleuve Saint-Laurent


Stratégie relative au débit sortant du Lac Ontario
(20 decembre 2001 )

Bien que les niveaux d’eau des Grands Lacs soient encore au-dessous des moyennes habituelles, les precipitations superieures a la moyenne connues ces deux derniers mois ont ameliore les conditions en comparaison de l’an dernier a la meme date. Les niveaux d’eau sont plus eleves que l’an dernier dans les lacs Ontario (hausse de 7 cm/3po), Erie (hausse de 2 cm/1 po) et Michigan-Huron (hausse de 26 cm/10 po). Les precipitations connues dans la vallee du Saint-Laurent et dans le bassin de la riviere des Outaouais continuent d’attenuer les problemes causes par les niveaux d’eau peu eleves du Saint-Laurent dans la region de Montreal.

Le 10 decembre 2001, le niveau d’eau du lac Ontario etait a 74,51 m (244,46 pi). Il etait donc environ 2 cm (1 po) au-dessous de la moyenne a long terme de ce moment de l’annee, et il en etait de meme a la plupart des sites d’observation du fleuve Saint-Laurent dans le secteur des Mille-Iles. Dans la partie aval, le niveau d’eau du lac Saint-Louis et celui du port de Montreal ont augmente et sont respectivement de 32 cm et 65 cm environ (13 po et 26 po) inferieurs a la moyenne actuellement. Il y a deux mois, le niveau d’eau du lac Ontario etait environ 12 cm (5 po) sous la moyenne et celui du port de Montreal, environ 84 cm (33 po) sous la moyenne. Le port de Montreal est actuellement de 40 a 50 cm (16 a 20 po) au-dessus du zero des cartes. Les debits de la riviere des Outaouais dans le lac Saint-Louis et au port devraient se maintenir au-dessus de la moyenne.

Durant l’automne 2001, le Conseil international de controle du fleuve Saint-Laurent (Conseil) a utilise une partie de l’eau retenue en reserve dans le lac Ontario l’automne et l’hiver derniers, pour prevenir les baisses excessives de niveau d’eau au lac Saint-Louis et pour repondre aux besoins de la navigation dans le lac Saint-Louis et dans le port de Montreal. Une reserve de 2,9 cm (1 po) d’eau est encore maintenue au lac Ontario.

Vu que le niveau d’eau du lac Erie est encore de 14 cm (5,5 po) au-dessous de la moyenne a long terme, on s’attend a ce que ses apports au lac Ontario demeurent inferieurs a la moyenne au cours des prochains mois. Si les conditions meteorologiques dans le bassin du lac Ontario demeurent pres de la moyenne, le niveau d’eau du lac Ontario devrait continuer d’augmenter lentement pour atteindre, l’ete prochain, un niveau maximum a peu pres egal a sa moyenne a long terme de 75,04 m (246,2 pi).

A sa teleconference du 14 decembre 2001, le Conseil international a tenu compte de cette situation ainsi que d’autres facteurs et a decide d’adopter la strategie de regulation suivante pour les trois prochains mois :

En general, les debits prevus au plan 1958-D seront maintenus. Le Conseil profitera d’occasions – s’il y en a – d’augmenter de 5 cm supplementaires (2 po) la reserve d’eau conservee dans le lac Ontario. Ces occasions pourraient se presenter s’il s’avere necessaire de reduire les debits en-deca des prescriptions du plan 1958-D pour favoriser la formation des glaces ou si la demande d’eau des centrales hydroelectriques est moins elevee. Les besoins critiques des centrales et de la navigation seront satisfaits.

Le Conseil a l’intention de reevaluer cette strategie a la mi-fevrier, ou plus tot si la situation le demande.

La Commission mixte internationale a ete creee en vertu du Traite des eaux limitrophes de 1909 en vue de prevenir et de resoudre tout conflit concernant l’utilisation des eaux le long de la frontiere du Canada et des Etats-Unis. Une des responsabilites de la Commission est d’approuver certains projets qui auraient pour effet de modifier les niveaux d’eau de l’autre cote de la frontiere, comme le projet international d’energie hydroelectrique de Massena (New York) et Cornwall (Ontario). Lorsqu’un projet est approuve, il est possible que «l’ordonnance d’approbation» de la Commission exige que les debits prevus par le projet repondent a certaines conditions en vue de proteger les interets des deux pays. On trouvera plus d’information au site Web de la Commission a l’adresse suivante : www.ijc.org.

Le Conseil international de controle du fleuve Saint-Laurent a ete cree par la Commission mixte internationale. Sa tache principale consiste a s’assurer que les debits du lac Ontario repondent aux exigences des «ordonnances d’approbation» de la Commission. De plus amples renseignements sont affiches sur le site Web du Conseil international a l’adresse
suivante : www.islrbc.org.

Date de diffusion : le 20 decembre 2001


Personnes-ressources :

Reg Golding, Ottawa (Ontario) (613) 998-1408

John Kangas, Chicago (Illinois) (312) 353-4333