Evénements
. .
.


Copyrights : Conseil international de contrôle du fleuve Saint-Laurent


Resume de la conference telephonique tenue

LE 13 NOVEMBRE 2002

 

La conference est ouverte et presidee par le Colonel Mark A. Roncoli, president americain suppleant, a 10 h (HNE). Y sont presents :

 

USA CANADA
 

Membres du Conseil

COL M. Roncoli, Alt. Chairman

Mr. J. Bernier

Dr. Theodore L. Hullar

Dr. F. Sciremammano, Jr.

 

M. Jacques Lorquet, Chairman

M. D. Brown

M. A. Carpentier

M. R. Metcalfe

 

Secretaires

Mr. J. Kangas  Mr. R. Golding

 

Conseillers en regulation

Mr. R. Thomas (alt.) M. P. Yee

 

Autres

Mr. S. Hung  Mr. L. Cao

Mr. S. Robert

Mr. D. Fay

Mr. R. Caldwell

Mr. L. Lefebvre

Mr. G. McKercher

 

 

  1. La conference telephonique a ete convoquee pour passer en revue les conditions actuelles et etablir une strategie en matiere de regularisation. Les representants des entites responsables dans ce domaine presentent une mise a jour des conditions. Le Conseil releve les points suivants :
    • En octobre, les lacs Michigan-Huron, Erie et Ontario ont recu respectivement 97 %, 69 % et 100 % de precipitations moyennes. Les apports nets totaux en eau pour octobre ont atteint un niveau proche du minimum mensuel record pour les lacs Michigan-Huron et un niveau en-deca du niveau moyen pour les lacs Erie et Ontario.
      • En octobre, les niveaux des lacs Erie et Ontario ont baisse de 15 et 18 cm (6 et 7 pouces) respectivement (ce qui est plus eleve que les moyennes respectives pour le mois). Le 11 novembre, le niveau du lac Erie etait moins eleve de 18 cm que le niveau moyen (soit 1 cm de plus que l’annee derniere) et le lac Ontario etait aussi moins eleve de 18 cm que le niveau moyen (10 cm ou 4 pouces de moins que l’annee derniere).
      • En octobre, les lacs Michigan-Huron ont vu leur niveau descendre de 14 cm (5? pouces), soit deux fois le niveau moyen environ. Le niveau des lacs Michigan-Huron atteint actuellement 41 cm (16 pouces) de moins que le niveau moyen et 2 cm ou 1 pouce de moins que l’annee derniere. Les Grands Lacs devraient demeurer au-dessous de leur niveau moyen en novembre.
      • Le niveau quotidien du lac St-Louis a varie de 20,58 m a 20,81 m (de 67,52 a 68,27 pieds) en octobre et il s’eleve actuellement a 20,72 m (67,98 pieds).
      • Le niveau dans le port de Montreal en octobre s’est situe a 5,40 m (17,72 pieds), ce qui est environ un metre (3 pieds) de moins que le niveau moyen de 1967 a 2001, soit un minimum record pour octobre. Le niveau dans le port s’est maintenu au-dessous du zero des cartes (5,55 m ou 18,21 pieds) depuis la mi-septembre et devrait y demeurer au cours des prochaines semaines. Le niveau actuel se situe a 13 cm (5 pouces) sous le zero des cartes et a 1,1 m (3? pieds) sous le niveau moyen saisonnier.
      • Les debits sortants du lac Ontario ont ete plus eleves que ceux prescrits dans le Plan pendant la moitie du mois d’octobre, et ce, afin de maintenir le niveau du lac St-Louis a 20,60 m. Pour faciliter la navigation a Montreal, on a augmente le debit pendant 30 heures a trois reprises (les 10 et 11 octobre, les 15 et 16 octobre et les 26 et 27 octobre). Le debit a ete accru de 300 m3/s pendant 24 heures (les 18 et 19 octobre) pour la sortie de l’eau des bateaux de plaisance du lac St-Louis.
      • Le 8 novembre, l’ecart du Plan 1958-D pour les debits sortants avait atteint au total + 890 m3/s -semaines, soit l’equivalent de 2,8 cm (1,1 pouce) d’eau soutire du lac Ontario.
      • Le debit sortant actuel est de 100 m3/s (3 500 p3/s), ce qui est plus eleve que ce qui est prescrit dans le plan de regularisation.
      • Les apports d’eau moyens se traduiront par un niveau de 74,42 m (244,16 pieds) dans le lac Ontario, soit 12 cm (5 pouces) de moins que le niveau moyen saisonnier d’ici la fin de decembre lorsque la navigation dans la Voie maritime prendra fin pour l’annee. Des conditions tres seches (en supposant des apports dont la probabilite de depassement serait de 95 %) produiraient un niveau d’eau de 74,19 m (243,40 pieds) dans le lac Ontario d’ici la fin de decembre et un niveau de 74,14 m (243,24 pieds) au debut d’avril de l’annee suivante. Des conditions tres humides (en supposant des apports dont la probabilite de depassement serait de 5 %) feraient monter le niveau du lac Ontario jusqu’a 74,55 m (244,59 pieds) et la moyenne quasi-saisonniere d’ici la fin de decembre.
  2. Tenant compte des faits mentionnes ci-dessus, le Conseil prend la decision de poursuivre l’application de la strategie actuelle :
    • Les debits sortants du lac Ontario seront ceux prescrits dans le plan de regularisation, a l’exception des augmentations necessaires pour repondre aux besoins critiques lies a la production d’electricite et a la navigation ou pour maintenir le niveau a au moins 20,6 m (67,6 pieds) dans le lac St-Louis. Ce niveau est suffisant pour la navigation dans la Voie maritime sans impacts majeurs. Les debits supplementaires a ces fins continueront d’etre regis par les limites indiquees dans la strategie de regularisation du 7 octobre.
    • La presente strategie prevoit en outre des debits inferieurs compte tenu des conditions en aval. Les representants des entites responsables de la regularisation continueront de suivre de pres les conditions et signaleront au Conseil tout ecart de 5 cm (2 pouces) du debit supplementaire accumule par rapport au Plan 1958-D, ou s’il existe un potentiel eleve que les criteres de regularisation de la CMI ne soient pas respectes.
    • La strategie actuelle fera l’objet d’une revision a la prochaine teleconference fixee au 11 decembre. On se penchera alors sur un programme de diminution des debits en hiver afin de restituer l’eau utilisee cet automne et, peut-etre conserver l’eau jusqu’en 2003.
    • Les secretaires sont pries de diffuser un communique de presse des que possible.
  3. M. Metcalfe a fait etat des recommandations du Comite des communications (CC) concernant la prochaine teleconference et la prochaine reunion publique.
    • Le Conseil choisit les villes suivantes pour la tenue de la teleconference du 18 mars : Montreal, Ogdensburg, Oswego et Hamilton.
    • Le CC poursuivra la mise a jour d’une version anterieure de « How the System Works ».
    • La prochaine reunion publique aura lieu au Canada pendant la semaine du 16 juin. Les endroits proposes sont : Dorval (Quebec); Grimsby, Toronto, Niagara-on-the-Lake et St. Catherines (Ontario). M. Metcalfe verifiera les dates de reunion de l’ACRH et fera une recommandation a la prochaine reunion du Conseil.
  4. Le Conseil a recu une demande du Groupe d’etude pour obtenir un resume des conditions hydrologiques et des activites de regularisation en 2002 et pour qu’une recommandation de reviser les criteres soit faite en vue de conserver l’eau pendant l’ete et l’automne. Le Conseil est d’accord pour fournir au Groupe d’etude un resume des conditions hydrologiques en 2002 et un resume de la regularisation des debits sortants du lac Ontario. Cependant, le Conseil convient de ne pas recommander de modifications aux criteres pour le moment.
  5. M. Thomas demande aux membres du Conseil s’ils trouvent que les courriels hebdomadaires sur les debits sortants repondent aux besoins des membres. Ils repondent qu’ils les trouvent tout a fait suffisants.
  6. M. Kangas mentionne que les membres du Conseil et les membres associes devront, dans un proche avenir, fournir des renseignements relatifs a la securite en prevision de la reunion du Conseil qui se tiendra a Chicago en mars 2003.
  7. Le resume de la reunion du 7 au 9 octobre est approuve apres de petites modifications.
  8. La conference est levee a 10 h 50.

CONTACTS

Reg Golding
Secretaire, section canadienne
Garde cotiere canadienne
200 rue Kent
Ottawa (Ontario) K1A 0E6
Tel. (613) 998-1408
Fax (613) 991-2473
Email
John Kangas
Secretary, United States Section
U.S. Army Corps of Engineers
111 North Canal Street
Chicago, Illinois 60606-7205
Tel (312) 353-4333
Fax (312) 353-5439
Email