Evénements
. .
.


Copyrights : Conseil international de contrôle du fleuve Saint-Laurent


Compte rendu de la 229e reunion tenue  

le 7 avril 2003

 

Washington, D.C.

La reunion est ouverte et presidee par le colonel Mark A. Roncoli, president suppleant de la Section americaine. La reunion debute a 13 h 35 et est levee a 16 h 45. Les personnes suivantes sont presentes :

 

USA CANADA
 

Membres du Conseil

COL M. Roncoli, Alt. Chairman

Mr. J. Bernier

Dr. Theodore L. Hullar

Dr. F. Sciremammano, Jr.

 

M. Jacques Lorquet, Chairman

M. D. Brown

M. A. Carpentier

M. R. Metcalfe

 

 

Secretaires

Mr. J. Kangas  Mr. F. D’Agnolo (Acting)

 

Conseillers en regulation

LTC J. Hall

Mr. D. Fay

 

Autres

M. R. Thomas

M. R. Griffith

M. T. Lavigne

Mme C. LaVean

M. W. Werick

Mme E W. Leger

M. S. Robert

M. G. Yelle

M. M. Boutilier

 

La version preliminaire de l’ordre du jour est approuvee (piece jointe 1).

1. Conditions actuelles et strategie de regulation

Les representants des entites responsables de la regulation font une mise a jour sur les approvisionnements en eau, les niveaux, les debits, les ecarts recents par rapport au plan et les previsions. Ils traitent egalement des changements apportes aux debits sortants depuis la reunion des 5 et 6 mars 2003. Le Conseil prend particulierement note des points suivants :

  • L’approvisionnement en eau a ete inferieur a la moyenne dans tous les Grands Lacs en janvier et fevrier. L’approvisionnement en eau du lac Ontario a ete inferieur a la moyenne de juin a fevrier. En mars, l’approvisionnement en eau de tous les lacs a ete superieur a la moyenne, sauf pour les lacs Michigan et Huron. On prevoit des precipitations et des temperatures equivalentes a la moyenne en avril et juin.
  • Les niveaux dans le port de Montreal ont ete a un minimum record depuis 1967 pour chacun des mois d’octobre a mars.
  • Les niveaux d’eau de tous les Grands Lacs sont inferieurs a leur moyenne respective en mars et sont plus bas qu’il y a un an.
  • L’enneigement sur le bassin du lac Ontario etait superieur a la moyenne a la mi-mars, et la majeure partie de la neige accumulee avait fondu au debut d’avril.
  • Le 3 avril, le niveau du lac Ontario etait de 74,59 m (244,72 pi), ce qui correspond a 28 cm (11 po) de moins que la moyenne a cette epoque de l’annee et a 39 cm (16 po) de moins qu’il y a un an.
  • Les niveaux d’eau dans le lac Saint-Louis et le port de Montreal etaient respectivement d’environ 20,62 m (67,65 pi) et de 6,05 m (19,85 pi). Ces niveaux sont inferieurs de 98 cm (39 po) et de 134 cm (53 po) a leur moyenne respective.
  • La piece jointe 2 resume les conditions dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent.

Le Conseil traite des conditions hyrdrologiques, entre autres, et decide de mettre a jour la strategie de regulation des debits sortants annoncee en mars. Compte tenu de l’approvisionnement continuellement faible dans les Grands Lacs, la strategie a long terme est de stocker l’eau dans le lac Ontario, lorsque les occasions se presentent, afin de repondre aux besoins critiques plus tard dans l’annee en respectant les contraintes operationnelles actuelles. Jusqu’a la deuxieme semaine de mai, les debits sortants seront de facon generale conformes au Plan de regulation 1958-D, exception faite des derogations suivantes :

  1. le debit sortant hebdomadaire maximal sera reduit de 300 m3/s (10 600 pi3/s) par rapport au Plan de facon a stocker l’eau dans le lac Ontario, a condition que le niveau du lac Saint-Louis soit maintenu au-dessus de 20,6 m (67,6 pi) et que le niveau du lac Saint-Francois a Summerstown soit au-dessus de 46,58 m (152,82 pi). On pourrait reduire le debit sortant de plus de 300 m3/s (10 600 pi3/s) afin d’empecher le niveau du lac Saint-Louis de depasser son niveau d’alerte pour les inondations, qui est de 22,10 m (72,51 pi);
  2. les augmentations du debit viseront a maintenir les niveaux du lac Saint-Louis et du lac Saint-Francois a Summerstown au-dessus de 20,6 m (67,6 pi) et de 46,58 m (152,82 pi) respectivement, ce qui est un minimum pour la circulation de tous les navires sur la voie maritime;
  3. on augmentera les debits afin de combler les besoins des centrales hydro-electriques et d’elever les niveaux dans le port de Montreal de facon a permettre la navigation et a obtenir un fort debit sortant hebdomadaire maximal de 300 m3/s (10 600 pi3/s), alors que le fort debit sortant quotidien maximal ne sera pas superieur de 600 m3/s par jour (21 200 pi3/s par jour) au debit figurant dans le Plan.

 

Au 7 avril, les forts debits sortants etaient equivalents a une baisse de 1,1 cm (0,4 po) du niveau du lac Ontario par rapport au Plan. Le Conseil convient de revoir la strategie a la mi-mai, au cours de sa prochaine teleconference, ou avant si les conditions le justifient.

 

2. Teleconference reunissant des participants de plusieurs villes

Le Conseil discute de la teleconference reunissant des participants de plusieurs villes qui a eu lieu le 18 mars 2003. On suggere que le personnel du Conseil effectue un suivi telephonique pour discuter des plaintes, tout en sachant que cela demandera plus de temps au personnel. Les co-presidents avancent que les reponses donnees aux questions pendant la teleconference ont semble avoir un impact positif et que de tels echanges avec le public devraient se poursuivre. Le Conseil prend note des suggestions visant a faire connaitre davantage les teleconferences et les reunions publiques. Les communiques portant sur la strategie de regulation annonceront dans l’avenir la date de la prochaine teleconference / reunion publique. Les membres du Conseil proposent de discuter d’une meilleure explication de la strategie de regulation, qui ferait appel a des exemples des 6 derniers mois. De plus, on demande au personnel du Conseil de preparer des reponses aux questions anticipees. Le Conseil fait remarquer la necessite de souligner l’effet preponderant de la nature sur les niveaux d’eau, par rapport aux derivations discretionnaires du Conseil, et de s’adapter ou de vivre selon la plage de variation des niveaux. Le Comite des communications evaluera differents lieux possibles en vue de la teleconference de l’automne et recommandera des endroits.

 

3. Examen du compte rendu de la reunion de mars du Conseil

Le Conseil examine le compte rendu de la reunion des 5 et 6 mars 2003 et l’approuve, sous reserve d’y ajouter des commentaires. On fera circuler les modifications suggerees a la formulation de deux paragraphes. Le compte rendu final sera transmis au Conseil, ainsi qu’a la Commission pour etre traduit en francais.

 

4. Autres affaires

Les deux membres du Conseil qui font partie du Comite des communications (CC) font le point sur les activites du Comite. Le format et le contenu des rapports d’etape semestriels presentes a la CMI constituent un point important a l’etude. Le CC recommandera des ameliorations a apporter au prochain rapport d’etape de l’automne. Les modification suggerees seront apportees au dernier rapport d’etape de facon a montrer comment les ameliorations seront incorporees au document.

Le Conseil convient de tenir une teleconference le 14 mai a 14 h (HNE) afin de discuter de la strategie de regulation du 7 avril.

 

 

 

CONSEIL INTERNATIONAL DE CONTROLE DU FLEUVE SAINT-LAURENT

 

REUNION DU CONSEIL

Le 7 avril 2003, de 13 h 30 a 16 h

Embassy Square – Summerfield Suites Hotel

2000 N Street NW

Washington, D.C.

 

 

Ordre du jour

 

 

  1. Conditions actuelles et strategie de regulation
  2. Teleconference reunissant des participants de plusieurs villes
  3. Examen du compte rendu de la reunion de mars du Conseil
  4. Autres affaires


CONTACTS

Reg Golding
Secretaire, section canadienne
Garde cotiere canadienne
200 rue Kent
Ottawa (Ontario) K1A 0E6
Tel. (613) 998-1408
Fax (613) 991-2473
Email
John Kangas
Secretary, United States Section
U.S. Army Corps of Engineers
111 North Canal Street
Chicago, Illinois 60606-7205
Tel (312) 353-4333
Fax (312) 353-5439
Email


laptop battery | weight loss